Se protéger du cancer du col de l'utérus "Aucun effet grave n'a été rapporté"

dr roman rouzier
Dr Roman Rouzier © L'Internaute Magazine / Cécile Debise

Ce vaccin comporte-t-il des risques pour la santé ? Des effets secondaires ?

Dr Roman Rouzier : La vaccination engendre souvent une réaction locale (c'est le mécanisme d'action).

Aucun effet grave n'a été rapporté suite à ces vaccins malgré ce que l'on peut lire sur Internet.

L'Agence européenne du médicament recommande donc leur utilisation.

N'y a-t-il pas un risque à faire vacciner nos filles comme ce fut le cas il y a des années avec le vaccin contre l'hépatite ?

Les études sur le vaccin contre le papillomavirus sont solides.

Je tiens à préciser qu'il n'y a pas de risque à vacciner les enfants contre l'hépatite B !

 

A-t-on fait des études sur la baisse du nombre de cancers dans les pays où le vaccin existe depuis longtemps ?

Les études ont plusieurs années de recul et on a démontré la diminution des états pré-cancéreux. La diminution des cancers ne sera observée que dans une dizaine d'années. Diminuer les états pré-cancéreux est tout de même très intéressant car c'est source de stress et de risque sur une future grossesse.

Sommaire