"L'implant est la méthode contraceptive la plus efficace" "La pilule du lendemain n'est pas une contraception mais une bouée de sauvetage"

Peut-on envisager la pilule du lendemain comme une contraception ? Quels sont les risques si on la prend trop souvent ?
Dr Christian Jamin : La pilule du lendemain n'est pas une contraception mais une bouée de sauvetage qu'il faut utiliser à chaque fois que nécessaire, sans risque, sauf celui de ne pas être assez efficace.

 

"La pilule du lendemain est en vente libre en pharmacie et est efficace jusqu'à 72 h"

Comment fonctionne une pilule du lendemain ? A quel moment faut-il la prendre ?
La pilule du lendemain décale l'ovulation et permet ainsi aux spermatozoïdes de disparaitre du corps féminin sans risque de rencontrer un ovule. Il faut donc l'utiliser le plus vite possible après le rapport à problème pour éviter qu'une ovulation puisse survenir entre le rapport et la prise. Elle est en vente libre en pharmacie (elle s'appelle Norlevo®). Elle est efficace jusqu'à 72 h mais le plus tôt est le mieux.

Il existe une autre contraception d'urgence efficace pendant 5 jours qui consiste à courir chez son gynécologue pour qu'il vous pose un stérilet.

 

"Il faut prendre la pilule manquante dès que l'on s'aperçoit de son oubli"

Après un oubli de pilule de plus de 12 heures, que faut-il faire ? Une protection pendant toute la durée de la plaquette est-elle indispensable ?
Il faut prendre la pilule manquante dès que l'on s'aperçoit de son oubli. Et prendre des précautions supplémentaires pendant 1 semaine. Après 1 semaine de reprise de la pilule, la protection est revenue. Si l'oubli a dépassé 12 heures et que l'on a un rapport, il faut prendre en plus une pilule du lendemain.

Je prends une pilule en continu (Minesse®). Si jamais je prends un de mes comprimés très en retard (plus de 4 heures, voire le lendemain), est-ce que j'ai un risque de grossesse ? Comment faire dans ces cas-là ?
Le délai d'oubli de Minesse ® est de 12h. Pour les pilules micro-dosées, il en existe 2 types : les anciennes (Microval®) avec un délai d'oubli de 3h et la nouvelle (Cerazette®) qui a un délai d'oubli de 12h.

 

Je me suis rendue compte trop tard que mon patch contraceptif s'était décollé sans m'en rendre compte. Comment faire dans ces cas-là ?

Soit le reposer s'il colle encore, soit en mettre un nouveau qui sera efficace une semaine. Le patch fonctionne comme la pilule, il libère les mêmes produits qui traversent la peau, on le change toutes les semaines en en posant 3 de suite, puis on reste 1 semaine sans pour que les règles surviennent.

Sommaire