"Après mon cancer du sein, je veux aider les autres" "A 33 ans, un cancer n'était pas prévu dans mon programme !"

a 33 ans, ester lynne n'avait pas du tout envisagé qu'un cancer pourrait venir
A 33 ans, Ester Lynne n'avait pas du tout envisagé qu'un cancer pourrait venir perturber ses plans et son prochain mariage. © L'Internaute Magazine

Pouvez-vous nous raconter votre histoire en quelques mots ?

Ester Lynne : Hé bien j'ai senti une petite boule au niveau de mon sein gauche. Elle était encore présente le lendemain, alors j'ai décidé d'aller consulter ma gynécologue pour voir s'il fallait faire des examens : elle m'a fait faire une mammographie et une échographie. Le résultat étant suspect, on m'a fait une ponction.

A quoi doit-on s'attendre si on doit faire une biopsie ? C'est douloureux ? Combien de temps avant les résultats ?

On ne m'a pas fait de biopsie, mais une ponction, pour laquelle il a fallu attendre 3 semaines avant d'avoir des résultats. La biopsie permet le prélèvement d'un "morceau" de tissus, la ponction seulement de cellules, mais comme le radiologue ne pensait pas que la tumeur était cancéreuse, il a simplement fait une ponction. Ces examens sont assez douloureux : il faut demander une anesthésie locale... Et ça se passe beaucoup mieux !

Comment se passe l'opération ? Et au réveil, le chirurgien vous a-t-il parlé franchement ?

Avant mon opération, je ne savais pas encore que la tumeur était cancéreuse, car la ponction ne s'était pas révélée positive : il y avait seulement des cellules "atypiques" qu'il était préférable d'enlever...

L'opération a été de courte durée (environ 1h). On a fait une étude de la tumeur ôtée au cours même de l'intervention et, au vu des résultats anatomopathologiques, le chirurgien a dû pratiquer la technique du ganglion sentinelle et prélever quelques ganglions pour vérifier s'ils étaient touchés par la maladie. C'est moi qui ai prononcé le mot "cancer" car il n'osait pas le dire franchement. J'ai eu de la chance, d'ailleurs. J'ai trouvé ça plus humain.

Comment avez-vous réagi en apprenant le diagnostic ?

C'était un choc. Je pensais me faire enlever une petite boule inoffensive. Et la surprise du réveil a été l'annonce d'un cancer. J'avais 33 ans, je venais de me fiancer, j'allais organiser mon mariage. Ce n'était pas du tout prévu au programme, ce cancer !

Mais il a fallu réagir vite, d'autant que plus on est jeune, plus les cellules se développent rapidement, y compris les mauvaises... On m'a rapidement annoncé le programme des semaines à venir : les examens à faire, les traitements possibles, en fonction de chaque résultat. La chimiothérapie m'a été annoncée immédiatement. 

Sommaire