Candidoses vaginales : que faire ? Certaines pathologies prédisposent aux candidoses

les vêtements amples et aérés sont conseillés, surtout lorsqu'il fait chaud.
Les vêtements amples et aérés sont conseillés, surtout lorsqu'il fait chaud. © BlueOrange Studio - Fotolia

La prise d'antibiotiques à large spectre augmente le risque de candidoses génitales. Le traitement antibiotique est en effet responsable de la destruction de la flore lactique qui limitait la prolifération des Candida.

Le diabète non contrôlé prédispose à la candidose vulvovaginale car les Candida sont moins éliminées par l'organisme et utilisent le glucose en excès pour croître.

L'hyperglycémie non régulée diminue l'élimination des Candida par les neutrophiles de l'organisme et constitue une source de nutriments pour les Candida qui peuvent ainsi coloniser la muqueuse vaginale.

Les femmes contaminées par le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) ont une colonisation vaginale plus importante par Candida mais les candidoses vaginales ne sont pas plus sévères que chez les femmes non infectées.

Enfin, les études scientifiques suggèrent l'existence d'une prédisposition génétique impliquée dans la colonisation vaginale par Candida dans l'apparition d'une candidose et la fréquence des récurrences. Des études sont en cours.

L'immunodépression, par exemple consécutive au traitement d'un cancer par chimiothérapie ou radiothérapie, entraîne des lésions qui affaiblissent les défenses immunitaires et favorisent ensuite la prolifération de Candida.

Vêtements aérés

L'hygiène est également un facteur de risque très important dans le développement des CVV. L'utilisation de produits d'hygiène non adaptés (irritants, pH trop acide) associés à des toilettes vaginales excessives mais également aux parfums, peut participer au déséquilibre de la flore vaginale et favoriser le développement d'une candidose.

Le port de pantalons trop serrés, de sous-vêtements synthétiques peuvent favoriser le frottement et la macération, augmentant l'acidité locale et donc l'infection fongique.

Sommaire