Cancer du sein : dépisté tôt, il sera plus facilement guéri Un dépistage fiable et gratuit

tous les deux ans, les femmes entre 50 et 74 ans sont invitées à bénéficier
Tous les deux ans, les femmes entre 50 et 74 ans sont invitées à bénéficier d'une mammographie gratuite. © Sven Bähren - Fotolia.com

Si vous avez entre 50 ans et 74 ans, vous êtes concernée par cette campagne de dépistage. Comment ça se passe ? Vous recevez une lettre à votre domicile expliquant les démarches à suivre, à savoir prendre rendez-vous chez un radiologue agréé de votre choix afin de faire pratiquer une mammographie (deux clichés par sein) et un examen clinique des seins.

Si aucune anomalie n'est détectée, votre mammographie est systématiquement vérifiée par un second radiologue expert. Cette deuxième lecture est un gage de fiabilité et près de 7 % des cancers sont détectés grâce à elle. Quelques jours plus tard, vous recevez les résultats de cette seconde lecture à domicile. En cas d'anomalie, des examens complémentaires sont proposés.

La mammographie dépiste, avant tout symptôme, 90 % des cancers du sein. Si certains petits cancers peuvent ne pas être détectés, la répétition de l'examen, tous les deux ans, améliore leur détection précoce. L'examen est pris en charge à 100 % par l'Assurance maladie, sans avance de frais, dans le cadre de ce dépistage organisé.

Douloureuse, la mammographie ? Certes, comme ont pu vous le dire vos amies ou proches, la mammographie, comme beaucoup d'autres examens médicaux, n'est pas très plaisante. Pourtant, même s'il est vrai qu'elle nécessite de pincer les seins, il faut savoir qu'elle ne dure que quelques minutes. Si vous êtes réticente à exposer vos seins sous toutes les coutures et à dévoiler votre intimité, dites-vous bien que le radiologue voit défiler des patientes toutes la journée, donc qu'il n'a pas du tout la même perception que vous

Sommaire