Cancer du sein : avoir du cholestérol augmenterait les risques

On savait déjà que l'obésité est un facteur de risque du cancer du sein. Selon une équipe britannique, le mauvais cholestérol pourrait en être le responsable. Précisions.

Cancer du sein : avoir du cholestérol augmenterait les risques
© Monkey Business - Fotolia.com

Avoir trop de cholestérol peut-il augmenter le risque de développer un cancer du sein ? C'est ce que suggèrent en tout cas des travaux de recherche présentés lors d'un congrès de la Société européenne de cardiologie à Barcelone. "Notre travail préliminaire suggère qu'un taux élevé de cholestérol représenterait pour une femme un risque 1,64 fois plus élevé de développer un cancer du sein", conclut le Dr Rahul Potluri, l'auteur principal de l'étude. Les chercheurs ont conduit une analyse rétrospective sur un million de patientes dans tout le Royaume-Uni entre 2000 et 2013. Parmi ces patients, 664 159 étaient des femmes, 22 938 souffraient d'hyperlipidémie et 9 312 avaient eu un cancer du sein et 530 femmes avaient à la fois un haut taux de cholestérol et un cancer du sein. Dans le passé, des études avaient déjà suggéré un lien entre obésité et cancer du sein sans que l'on ne comprenne précisément pourquoi. Jusqu'à ce qu'une étude réalisée l'année passée sur des souris précise les choses et mette en évidence le rôle du cholestérol. "Nous avons donc décidé d'aller plus loin afin de confirmer cette association entre hypercholestérolémie et cancer du sein", a expliqué le Dr Potluri.

Des statines en prévention ? Ce résultat ouvre des perspectives en matière de prévention du cancer du sein, notamment par le biais des statines, ces molécules connues pour baisser le taux de cholestérol.  "Ces médicaments sont bon marché, largement accessibles et relativement sûrs. Ils pourraient donc être utilisés facilement à titre préventif chez les femmes à haut risque avec un taux de cholestérol élevé", précise l'auteur de l'étude. La prochaine étape, si le lien entre hypercholestérolémie et cancer du sein est confirmé, sera donc de vérifier si un traitement par statines peut réduire le risque de développer un cancer du sein. En attendant, les auteurs restent toutefois prudents, précisant qu'il est trop tôt pour conclure qu'un taux élevé de cholestérol peut provoquer le cancer du sein : "C'est une étude préliminaire, du temps et des recherches supplémentaires sont nécessaires avant de pouvoir tester cette idée". 

Lire aussi