Tout ce que vous devez savoir sur le cancer du col de l'utérus "Le cancer a vraiment changé ma vie"

C'est "grâce" à un frottis que Yolande a découvert sa maladie.

"En l'an 2000 après un frottis en avril, mon gynéco m'a donné un traitement contre l'inflammation, mais en août l'inflammation était toujours là, sans aucune gêne pour moi. J'ai eu une conisation pour analyse. Résultat le 17 août : cancer, par sécurité et compte tenu de mon âge (49 ans), il était préférable d'enlever l'utérus. Ma chirurgienne a regardé mes résultats d'analyses, m'a expliqué ce qu'elle allait faire. Elle était jeune, mais j'ai eu tout de suite confiance en elle et je lui ai confié ma vie.

J'ai subi 3 opérations en 3 mois, le cancer qui était d'après la première analyse, in situ, qu'il ne fallait enlever que par sécurité, était en fait invasif. Il a été jusqu'à la vessie. Heureusement il n'a pas eu le temps d'aller dans les ganglions. Je n'ai jamais été entourée par ma famille, divorcée, seuls mes 2 garçons sont venus me voir. Mais je crois que ça m'a aidée à avoir la rage contre tout et je n'avais pas envie de me "faire bouffer". J'ai eu une curithérapie de 6 jours avec les rayons non stop, le temps était long.

Moralement je vais très bien, physiquement très bien aussi mais ça a été plus long. J'ai une cicatrice que je cachais, maintenant je la montre car elle m'a sauvé la vie. Le cancer a vraiment changé ma vie, j'étais toujours au travail (profession libérale) maintenant je sais que tout peut basculer du jour au lendemain. Je travaille oui, mais je prends le temps de VIVRE, je fais un ou deux voyages par an au minimum, cette année j'ai ajouté une thalasso. Je vis toujours seule et je n'accepte plus la pression ni les disputes. Je suis beaucoup plus décontractée, j'ai plus d'assurance, j'ai profité de la vie depuis 7 ans. Je crois qu'il me fallait ça pour décrocher mais je n'oublie pas."

Sommaire