"Un bébé quand je veux ou quand je peux" : campagne d'information sur la stérilité

Le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) mène actuellement une grande campagne de communication autour des problèmes de fertilité. Les conférenciers font ce mardi 23 juin escale à Boulogne (au Carré Belle-Feuille à 20h30). D'autres villes de l'Hexagone organiseront bientôt ces réunions d'information. Le but : démentir certaines fausses idées des Français vis-à-vis de la fertilité des femmes, afin que les couples puissent choisir le moment de faire un enfant en toute connaissance de cause. En effet, un récent sondage BVA Opinion a montré que les Français surestiment de 5 ans l'âge au-delà duquel une femme peut le plus facilement être enceinte, ainsi que l'âge à partir duquel cela devient plus difficile. Or, pour des raisons socio-économiques, l'âge de la première grossesse est de plus en plus tardif, autour de 30 ans aujourd'hui. C'est peut-être une des raisons pour lesquelles 1 couple sur 6 ne parvient pas à « tomber enceinte » après un an de rapports sexuels réguliers. Cette réunion publique sera animée par le Dr Belaïsh-Allart, qui abordera notamment les différents aspects de la fertilité et s'appuiera sur les résultats du sondage pour rappeler les risques d'une grossesse tardive pour la mère et l'enfant.
Pour plus d'informations sur cette réunion et les suivantes, rendez-vous sur le site du CNGOF.
Lire également notre dossier Favoriser une grossesse.