"Je souffre de cystite chronique"

Cette infection urinaire est très fréquente chez les femmes. Lorsque les crises se multiplient, on parle de cystite chronique. La prévention commence par des gestes simples.

La question de Pauline :

"Je souffre d'une cystite chronique. Après les rapports sexuels, c'est toujours le cas. Alors je prends des antibiotiques. Mais ce n'est pas une solution quand on est jeune. Que faire pour soulager ces maux ?"

Posez vous aussi votre question

 

La réponse du dr Daniel Gloaguen

 

daniel gloaguen
Daniel Gloaguen est médecin généraliste. © DR

Les cystites sont effectivement plus fréquentes chez la femme. En cause, une anatomie qui prédispose aux infections urinaires. En effet, l'urètre féminin est plus court que chez l'homme et la proximité des orifices anal et vaginal favorise également la contamination. Enfin, lors des rapports sexuels, l'urètre a tendance à se raccourcir.

 

Les facteurs favorisants :

 La constipation.

 Les épisodes diarrhéiques.

 Le port de vêtements moulants et de sous-vêtements synthétiques.

 Les aliments "excitants" de la vessie : alcool, tomates, boissons gazeuses...

 Les bains moussants ou à remous.

 

Quelques conseils

 Lors de la toilette, lavez-vous et essuyez-vous d'avant en arrière afin d'éviter de ramener des germes fécaux sur le méat urinaire.

 Buvez suffisamment. Une hydratation insuffisante contribue à l'apparition d'infections urinaires.

 Ne gardez pas sur vous un maillot de bain mouillé.

 Évitez les toilettes un peu trop "agressives" qui vont remplacer la flore vaginale habituelle et bien tolérée par des germes pathogènes.

 Enfin, buvez du jus de cranberry (un verre matin et soir). Cette petite baie va empêcher l'adhésion des germes aux parois urinaires.