Les aphrodisiaques : effets réels ou intox ? Ce qui peut nuire au désir

méfiez-vous de l'alcool qui peut d'abord vous déshiniber puis faire baisser
Méfiez-vous de l'alcool qui peut d'abord vous déshiniber puis faire baisser votre libido. © Digital Vision / Thinkstock

Il existe aussi des anti-aphrodisiaques qui sont d'ailleurs rarement pris volontairement dans ce but. Si l'absorption d'alcool peut désinhiber certaines personnes, lorsqu'il est consommé en trop grande quantité il devient rapidement un anti-aphrodisiaque très efficace. Il en est de même pour la majorité des drogues (cannabis, cocaïne, etc.).

Un repas trop copieux ou trop gras peut aussi limiter le désir et le plaisir sexuel. Il est préférable de privilégier des menus légers et qui limitent les ballonnements et somnolences après le repas.

Effets secondaires de médicaments

Certains médicaments peuvent aussi avoir comme effets secondaires d'entraîner une baisse importante du désir et donc nuire à la vie sexuelle.

La ménopause est une période difficile à passer pour certaines femmes, avec parfois des baisses de désir et de plaisir liées aux variations hormonales mais aussi à l'acceptation du changement de leur corps.

 Lorsque les problèmes deviennent récurrents, il ne faut pas hésiter à en parler avec son médecin qui pourra trouver des alternatives pour éviter ces désagréments.

Sommaire