Menstruations : choisir les bonnes protections périodiques

De la puberté à la ménopause, une femme aura en moyenne 450 fois ses règles durant sa vie. Pendant cette période qui dure en moyenne cinq jours et se répète tous les 20 à 40 jours, les femmes ont le choix de leurs protections. Serviettes, tampons, et pour les plus écolos coupe menstruelle ou serviettes hygiéniques lavables, les protections périodiques sont multiples.

Menstruations : choisir les bonnes protections périodiques
© kryzhov

Les serviettes jetables 

La serviette hygiénique jetable est sans doute la plus connue et la plus simple des protections hygiéniques. 

Les plus : De gros progrès ont été faits en ce qui concerne l'absorption ce qui permet d'avoir une protection efficace, rassurante et très facile d'utilisation. Très fines, de toutes les tailles, les serviettes ne se voient pas même en cas de port de pantalons serrés et s'adaptent à toutes les morphologies. 

Les moins : En s'écoulant à l'extérieur du vagin le sang peut prendre une odeur désagréable, il est donc recommandé d'avoir une bonne hygiène et de changer régulièrement sa protection. Il est difficile de connaître la composition exacte des serviettes hygiéniques, mais elles sont parfois soupçonnées de contenir divers produits chimiques dangereux pour la santé comme le chlore ou la dioxine. Enfin, une femme utilisant près de 10 000 serviettes hygiéniques durant sa vie, elles représentent au final un coût important.


Les tampons 

Avec ou sans applicateur, les tampons hygiéniques permettent d'absorber le sang menstruel directement dans le vagin. 

Les plus : Invisibles et très confortables, ils permettent de se sentir totalement libres de nos mouvements. Indispensables lorsque l'on a décidé d'aller à la piscine ou à la plage, ils sont faciles à mettre et à retirer. 

Les moins : Il est recommandé de changer de tampon très régulièrement car des bactéries peuvent se développer rapidement au sein de cette cavité sensible qu'est le vagin, provoquant, dans de rares cas, un syndrome du choc toxique. Comme pour les serviettes hygiéniques jetables, la composition des tampons fait débat car certains contiendraient des traces de produits chimiques délétères pour les muqueuses.


Les coupes menstruelles

Ressemblant à un petit entonnoir, la coupe menstruelle en silicone médical s'insère dans le vagin à l'instar d'un tampon et permet de recueillir le flux menstruel. 

Les plus : Réutilisable, la coupe menstruelle est une protection écologique. Elle recueille le flux sanguin mais sans assécher la flore vaginale et peut rester en place durant 12 heures environ avant d'être retirée et nettoyée. C'est une alternative saine et économique aux tampons qui permet la pratique du sport et de la piscine sans inconvénient. 

Les moins : Il est indispensable de stériliser sa coupe menstruelle régulièrement afin d'éviter la prolifération de bactéries. Pas toujours facile à insérer, il faut de la patience pour trouver la bonne technique. La vider lorsqu'on n'est pas chez soi relève aussi de la gageure. Enfin, avec des formes et des tailles qui diffèrent, il est parfois nécessaire de tester plusieurs marques pour trouver celle qui convient à notre anatomie et notre flux.


Les serviettes lavables 

Alternative écologique aux serviettes hygiéniques jetables, il existe aujourd'hui des serviettes lavables. 

Les plus : Réutilisables, les serviettes lavables ne produisent pas de déchets. Généralement en coton bio elles ne contiennent pas de pesticide, et n'irritent pas la peau et les muqueuses. Absorbantes, douces et confortables elles sont proposées avec de nombreux motifs.

Les moins : Un peu cher à l'achat (15 à 20 € l'unité), les serviettes lavables doivent être considérées comme un investissement. D'un entretien légèrement contraignant, il est nécessaire de les faire tremper avant de les mettre à laver dans le lave-linge.  
 

Lire aussi