Le patch contraceptif en 10 questions/réponses

Le patch contraceptif se colle directement sur la peau et diffuse dans le sang deux hormones, l'estradiol et le progestatif. Mode d'emploi, avantages et inconvénients, on vous explique tout !

Alternative moins contraignante que la pilule, le patch contraceptif (aussi appelé "timbre contraceptif") est pratique et simple d'utilisation, particulièrement pour les femmes qui ont tendance à multiplier les oublis de pilule. Ce timbre de moins de 5 cm se change toutes les semaines, agit sur le cycle menstruel et permet ainsi de bloquer l'ovulation et la nidation grâce à la délivrance d'hormones de synthèse.

En effet, le patch diffuse plusieurs types d'œstrogène et de progestérone, les mêmes hormones que celles présentes dans les pilules contraceptives ou dans l'anneau vaginal. Elles sont absorbées par la peau et libérées progressivement dans le sang.

Comme toute méthode contraceptive, le patch est prescrit par un médecin et délivré en pharmacie uniquement sur ordonnance. Petit inconvénient néanmoins, il est plus onéreux que certains contraceptifs (15€ pour une boite de 3 timbres) et surtout, le timbre n'est, pour le moment, pas remboursé par l'Assurance Maladie.

Plébiscité par de nombreuses femmes depuis sa mis en vente en 2004 dans les pharmacies françaises, le patch hebdomadaire a su s'imposer sur le marché des contraceptifs grâce à ses nombreux avantages. Avant d'opter pour ce moyen de contraception, découvrez tout ce que vous ignorez peut-être sur le patch contraceptif

Lire aussi :