10 astuces efficaces contre les infections urinaires !

Et voici un problème typiquement féminin qui revient de plus belle l’été. Comment s’en prémunir ? Voici des astuces simples à appliquer pour diminuer les risques.

Près de la moitié des femmes ont eu au moins une infection urinaire au cours de leur vie. Dans 80 % des cas, c’est la bactérie Escherichia coli (E. coli) qui est responsable de cette infection, qui survient chez les femmes entre 15 ans et 65 ans. Elle peut néanmoins survenir chez les enfants, filles et garçons. 

L'infection urinaire désigne une infection du bas appareil urinaire. La cystite, inflammation de la vessie, est l'infection urinaire la plus fréquente. L’infection urinaire se manifeste par des douleurs et sensations de brûlure pendant les mictions, avec des besoins d'uriner plus fréquents. La survenue de fièvre peut faire suspecter une ascension des germes en cause jusqu'au rein : une pyélonéphrite peut être en cause. Le diagnostic se fait sur un échantillon d'urine : une bandelette urinaire est trempée dans l'urine afin de mettre en évidence des globules blancs (à l'aide d'une réaction par code couleur). La présence de nitrites signe une origine bactérienne et conduit à la réalisation d'un examen cytobactériologique des urines (ECBU), à réaliser en laboratoire, qui permettra d'identifier la bactérie et sa sensibilité à différents antibiotiques. Comme pour toute maladie infectieuse, la prescription d'antibiotiques est le traitement le plus indiqué.