Mycose vaginale : symptômes et traitements

Infection vaginale la plus fréquente chez la femme, la mycose vaginale est causée par un développement de champignons microscopiques. Il s'agit le plus souvent du Candida albicans, présent normalement en très faible quantité dans le vagin.

Mycose vaginale
© Piotr Marcinski - Fotolia.com

La mycose vaginale se manifeste par une sensation de démangeaison et de brûlure. Il est possible de ressentir une irritation à l'entrée du vagin, ainsi que des douleurs au moment d'uriner et lors des rapports sexuels. Des pertes vaginales blanches et épaisses apparaissent également.
Ces symptômes sont toutefois communs à certaines allergies et à l'herpès génital. Consulter un médecin permet de confirmer le diagnostic.

Quels sont les facteurs de risque d'une mycose vaginale ?
Fréquente chez les femmes, la mycose vaginale peut être due à plusieurs facteurs, dont la liste n'est pas exhaustive. Les rapports sexuels non protégés font partie des causes possibles, au même titre que les variations hormonales, le port d'un stérilet, la prise de certaines pilules ou le recours aux antibiotiques. Le port de sous-vêtements synthétiques ou de pantalons trop serrés peuvent être à l'origine d'une mycose vaginale. Parmi les autres facteurs de risques : une mauvaise hygiène intime.

Comment traiter une mycose vaginale ?
Le traitement d'une mycose vaginale s'effectue grâce à un médicament antifongique, le plus souvent prescrit sous forme de comprimés. Un traitement local est également envisageable, sous forme de crème, de lotion, ou bien d'ovule vaginal. En cas de récidive, un prélèvement vaginal peut s'avérer nécessaire.
Afin d'éviter une propagation du champignon, il est recommandé de traiter les autres zones pouvant être touchées par l'infection comme la bouche, les doigts des mains et des pieds, et les plis inguinaux.
Il est fortement conseillé de prévenir le partenaire afin qu'il puisse envisager un traitement s'il présente des symptômes de mycose génitale.

Repères

* Infection vaginale la plus fréquente,
* Traitée grâce à des médicaments antifongiques,
* Un traitement du partenaire peut s'avérer nécessaire.

Pour aller plus loin

La mycose vaginale, Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophone