10 idées reçues sur le cancer du sein Les femmes ayant eu un cancer du sein ne peuvent plus avoir d'enfants

la grossesse après un cancer du sein est plus surveillée.
La grossesse après un cancer du sein est plus surveillée. © JPC-PROD - Fotolia

 Faux.

C'est faux, le cancer du sein ne diminue pas la fertilité de la femme. Par contre, les traitements, comme la chimiothérapie, peuvent entraîner une diminution du nombre des ovocytes, voire une ménopause précoce chez les femmes qui approchent de la quarantaine (qui n'avaient donc presque plus d'ovocytes). Mais si la ménopause n'est pas installée, il n'y a pas de contrindications à la grossesse pour les femmes qui ont eu un cancer du sein. "En général, explique le Pr Villet, on conseille aux femmes en âge de procréer d'attendre un an après la fin du traitement pour tenter une grossesse."

Le pic d'incidence du cancer du sein étant de 54 ans en France, les femmes désirant une grossesse après le traitement de leur cancer ne sont pas nombreuses. Mais dans des cas exceptionnels comme un cancer chez une jeune femme, il est possible de préserver ses ovocytes.

Le seul problème potentiel, c'est le manque de temps, comme l'explique le Pr Villet : "Lorsque le cancer est diagnostiqué, notamment chez des jeunes femmes, et qu'il est nécessaire d'avoir recours à la chimiothérapie, c'est que le cancer est agressif et qu'il faut aller vite ! On ne fait des congélations d'ovocytes que pour les cas exceptionnels mais ça reste marginal pour le moment."

Sommaire