10 idées reçues sur le cancer du sein Pour soigner un cancer du sein on utilise surtout la chimiothérapie

chaque cancer est différent, les traitements sont adaptés à chaque patiente.
Chaque cancer est différent, les traitements sont adaptés à chaque patiente. © WavebreakMediaMicro - Fotolia

 Faux.

Non, la chimiothérapie n'est pas la seule thérapie ! Les traitements sont nombreux et varient en fonction de nombreux critères que les médecins prennent en compte : le type de cancer, le stade, l'âge de la femme, etc.

La chirurgie est une étape importante : elle permet non seulement de retirer la tumeur mais aussi de l'analyser et donc de connaître plus précisément le type et le stade du cancer. Selon les résultats de la mammographie et des biopsies pré-opératoires, le chirurgien réalisera soit une mammectomie (l'ensemble du sein est retiré, par exemple en cas de tumeur diffuse), soit une tumorectomie (aussi appelée chirurgie conservatrice car le sein est conservé et seule la tumeur est retirée avec une marge de sécurité).

Selon les résultats de l'analyse des échantillons chirurgicaux, les médecins peuvent ensuite élaborer un traitement personnalisé pour chaque patiente.

Radiothérapie, hormonothérapie

Le plus souvent, la radiothérapie agit en complément du geste chirurgical. Elle est systématique en cas de traitement conservateur mais est aussi courante après une mastectomie pour tumeur infiltrante.
Les modalités de la chimiothérapie
et ses indications sont en constante évolution. Le bénéfice apporté par la chimiothérapie est d'autant plus important quand il y a des facteurs de mauvais pronostic.

L'hormonothérapie doit être réservée aux patientes dont la tumeur est dite hormono-dépendante, c'est-à-dire qu'elle exprime des récepteurs hormonaux RH+. Ces récepteurs sont recherchés lors de la biopsie post-chirurgicale.

La prise en charge du cancer du sein est totalement personnalisée en fonction de la femme et de son cancer. Il n'y a pas un seul médicament contre le cancer du sein mais des traitements sur mesure pour une meilleure efficacité.

Sommaire