10 idées reçues sur le cancer du sein La pilule augmente le risque de cancer du sein

la pilule augmente le risque de façon minime.
La pilule augmente le risque de façon minime. © Hamiza Bakirci - Fotolia

 Vrai, mais...

La pilule (et la contraception hormonale en général) est souvent accusée d'augmenter le risque de cancer du sein. Le Pr Richard Villet, président de la Société française de sénologie et de pathologie mammaire, répond : "Le risque de cancer du sein augmente légèrement avec la prise de contraceptifs oraux, mais il est vraiment si minime que la contraception hormonale (pilule, stérilet, implant) peut être prise par toutes les femmes qui n'ont pas de contrindications (hypertension, etc.) et en analysant le bénéfice par rapport aux risques."

Déconseillée après un cancer du sein

Cependant, après un cancer du sein, il faut être prudent : "La contraception hormonale est formellement déconseillée aux patientes qui ont eu un cancer du sein ou qui font partie d'une famille porteuse du gène BRCA1 ou BRCA2 (prédisposant au cancer du sein). Pour ces femmes, il est préférable d'en parler avec son gynécologue et d'évaluer l'intérêt des contraceptions non hormonales (stérilet en cuivre, préservatif, etc.)", précise le Pr Villet.
De manière générale et pour toutes les femmes, le choix du type de contraception (hormonale ou non) doit être fait en concertation avec le gynécologue, en prenant en compte les antécédents et le profil génétique de chacune pour une décision adaptée et personnalisée.

Sommaire