Hygiène intime : ces questions qu'on n'ose pas poser Epilation intégrale = 0 problème d'hygiène ?

l'épilation intégrale peut provoquer des irritations, voire des infections.
L'épilation intégrale peut provoquer des irritations, voire des infections. © Sébastien Rabany - Fotolia.com

Vous pensez que pour être débarrassée du risque de mycoses et autres infections vaginales, il suffit d'opter pour une épilation intégrale ? Eh bien, vous avez tort ! Au contraire, l'épilation intégrale augmente le risque d'infections et de troubles vulvo-vaginaux.  

C'est que les poils ne sont pas là pour rien : ils jouent un rôle protecteur de la zone intime. Une fois épilée, elle n'est plus protégée contre les agressions, comme les frottements avec les sous-vêtements ou les protège-slips. La zone vulvaire devient sèche, irritable... La muqueuse est aussi moins bien protégée contre les mycoses et autres infections.

En cas d'épilation intime, il est donc conseillé d'éviter le port de pantalons serrés et de préférer les tenues amples, en coton. Par ailleurs, il existe des produits apaisants sous différentes formes (lingettes, crèmes...) qui peuvent limiter les irritations.

Sommaire