Hygiène intime : ces questions qu'on n'ose pas poser Du savon de Marseille pour ma toilette intime ?

pour la toilette intime, pas de savon de marseille.
Pour la toilette intime, pas de savon de Marseille. © Jupiterimages - Thinckstock

La toilette intime est très importante et il ne faut pas la négliger. C'est la zone intime externe (pas l'intérieur), c'est-à-dire autour de la vulve, qui doit être nettoyée avec soin. L'idéal est d'utiliser un savon doux sans savon, avec un pH qui respecte le pH physiologique de cette zone du corps, soit compris entre 4,5 et 9.

 

 Mais c'est quoi au fait le pH ? C'est un indicateur qui mesure l'acidité d'un milieu. Le pH 7 est neutre, au-delà il est alcalin et en dessous il est acide. Le pH varie selon les zones du corps, en fonction d'influences hormonales notamment. On comprend dès lors que le soin d'hygiène intime doive avoir un pH qui corresponde à la zone à nettoyer. Sinon le produit est considéré comme trop agressif pour la peau.

 A éviter

Le savon de Marseille dont le pH est très alcalin a un effet décapant sur les muqueuses.

Les savons contenant des antiseptiques,qui risqueraient de détruire les bonnes bactéries présentes naturellement dans le vagin (les lactobacilles), de déséquilibrer la flore bactérienne et donc d'avoir l'effet inverse à celui souhaité, à savoir augmenter le risque d'infection.

Les gels douches trop parfumés, les déodorants, les parfums qui sont agressifs pour la flore vaginale.

 

Sommaire