Ce soir, je suis coincée au bureau

lorsque l'on subit une situation, on fait le choix d'être passive et de
Lorsque l'on subit une situation, on fait le choix d'être passive et de s'oublier au profit des autres. © Eduard Titov - Fotolia.com

La situation :

"Allo chéri ? Une fois de plus, je viens d'apprendre que j'ai trois dossiers à rendre demain à la première heure. Je vais donc rester au bureau ce soir pour les boucler. Ne m'attends pas."

Le problème :

"Lorsque l'on subit une situation, on fait le choix d'être passive et de s'oublier au profit des autres. Cela est inévitablement un facteur de stress. Mieux vaut donc positiver, surtout si, derrière ce choix, il y a une reconnaissance."

La solution :

"Tout d'abord, il est important de s'octroyer quelques pauses. Elles sont essentielles pour éviter l'accumulation des tensions dues au stress et pour préserver son capital énergie. Pour optimiser ce dernier, n'hésitez pas à intégrer des techniques de relaxation : baillez à volonté et étirez-vous le plus souvent possible."