Il nous fait progresser

sans stress, guislaine a l'impression de piétiner.
Sans stress, Guislaine a l'impression de piétiner. © alphaspirit - Fotolia.com

Le "bon stress" est positif dans le sens où il permet de se dépasser : s'adapter à une nouvelle situation, relever un défi, etc. Cependant lorsque le stress perdure, il devient compliqué à gérer et la situation au départ maîtrisée peut se révéler incontrôlable.

Par exemple, réussir à atteindre des objectifs élevés implique qu'ils doivent être maintenus par la suite, ce qui est loin d'être évident. Au contraire, un "mauvais stress", par exemple un événement inattendu ou une situation blessante ne sont pas toujours aussi nuisibles qu'on le pense. Par exemple, une remarque désobligeante peut contribuer à notre remise en question et peut ainsi faire progresser.

En clair, il y a toujours du bon et du mauvais, quel que soit le stress. Tout dépend de l'interprétation qu'on en fait. Guislaine nous explique comment elle perçoit le stress : "Pour moi, le stress est plus positif que négatif, mais demande beaucoup de travail intérieur pour l'utiliser à bon escient. Il me booste et il me permet d'avancer (même dans les situations difficiles). Au contraire, comment pourrais-je vivre sans stress ? Je ne peux l'imaginer. C'est un allié, sans lui, je piétine."