J'ai testé pour vous... Le cours de yoga Trouver la sérénité à 25 dans 25 mètres carrés?

evelyne a le sourire des personnes sereines.
Evelyne a le sourire des personnes sereines. © Cécile Debise / Journal des Femmes

C'est le jour J. J'arrive environ 3 minutes à l'avance et suis la bonne dernière d'un groupe de 25 personnes. Décidément, ce n'était pas qu'une idée de l'esprit : le yoga a le vent en poupe en occident. Tout le monde s'est déjà installé sur son petit tapis de sol, avec un mini-coussin sous les fesses. On ne peut pas franchement dire qu'on ait beaucoup d'espace vital chacun mais tant qu'on arrive à s'étendre sans donner un coup de pied à son voisin, le cours va pouvoir se dérouler sans encombres, nous annonce la professeure.

Prof de yoga... Voilà qui vous évoque l'image d'une jeune femme un peu hippie sur les bords, en tenue moulante, capable de faire passer ses jambes derrière la tête ? Vous êtes assez loin de la réalité qui s'impose à moi en ce moment même. Evelyne est une journaliste repentie (il y en a !), prof de yoga depuis 20 ans. Vêtue d'un pantalon confortable et d'un pull en coton, elle pourrait tout aussi bien travailler dans un bureau... A une exception notable près, tout de même : elle a l'expression sereine de ceux que la paix intérieure habite. Oui, je sais, ça fait pompeux, mais c'est exactement la sensation qu'elle dégage dès les premiers instants. Ca fait ça, le yoga ? Si oui, je signe tout de suite !

Ne pas se faire mal

Bien, quant à moi je ne suis pas très à l'aise dans mon pantalon de ville et mon petit haut. Je décide de retirer ma ceinture : mince, après tout on est là pour respirer non ? Pendant ce temps, Evelyne commence à nous expliquer que... "L'idée, ce n'est pas de vous faire mal avec les mouvements, au contraire. Le yoga, c'est l'harmonie." Bien. Je ne suis pas sûre de réussir à personnifier l'harmonie, mais y aller en douceur et ne pas se faire mal, ça, ça me parle !

Sommaire