5 trucs pour prolonger l'effet vacances

Ah les vacances, les séances de bronzette, les siestes et le farniente... C'était tellement bien et en même temps déjà tellement loin ! A l'heure de la rentrée, ne vous laissez pas abattre. Voici cinq astuces pour l'aborder avec sérénité et pour faire face aux premières fatigues.

5 trucs pour prolonger l'effet vacances
© Detailblick - Fotolia.com

Le problème des vacances c'est qu'on les attend toute l'année, qu'elles passent toujours trop vite et qu'au final l'impression de bien-être qu'elles procurent est souvent de trop courte durée. Si bien qu'à peine revenus de vacances, on a déjà besoin de repartir. Selon une étude Ifop / UPSA réalisée en juillet dernier, 29 % des Français estiment qu'en général le bénéfice des vacances s'estompe rapidement. Pour 26 %, les bénéfices sont perceptibles pendant 3 semaines et pour 17 % l'effet vacances tombe à l'eau au bout de deux semaines seulement. Les plus optimistes mais aussi les moins nombreux (14 %), profitent quant à eux des bienfaits de leurs congés d'été sur plusieurs mois.
Le Dr François Legrain, médecin généraliste, le confirme : "Quand les personnes reviennent de vacances, elles sont généralement reposées, surtout si la durée des vacances a été suffisamment longue. Mais je constate effectivement moi-même dans ma pratique qu'après deux à trois semaines, les conditions, les habitudes de vie reprennent vite le dessus, en particulier chez les personnes soumises au stress ou un peu déprimées qui perdent plus vite les bénéfices de leurs vacances".

retour vacances 2
A quand les prochaines vacances ? © Contrastwerkstatt - Fotolia.com
Alors comment entamer la rentrée sans trop de stress et conserver un peu des bénéfices des vacances ?

 Le soleil est encore là alors faites le plein ! Vous vous dites que le temps de la plage et des randonnées en pleine nature est loin et que ce n'est pas assise derrière votre ordinateur toute la journée que vous allez pouvoir conserver votre joli bronzage ? C'est vrai, mais ce n'est pas une raison pour vous morfondre. Jusqu'à preuve du contraire, on est encore en été et rien ne vous empêche de profiter de vos soirées (il ne fait pas encore nuit à 18h !) ou de profiter des derniers beaux week-ends de septembre.
 Vous débordez d'énergie alors dépensez-la ! Avant les vacances, vous étiez sur les rotules alors forcément vous alliez à la salle de sport à reculons (voire pas du tout). Mais après des vacances reposantes, vous n'avez plus d'excuse pour reprendre une activité sportive. Outre les bienfaits physiques qu'elle peut vous apporter, c'est aussi un excellent moyen de vous évader et de vous détendre !
 Vous êtes reposée alors maintenez votre capital sommeil ! Entre les bonnes nuits de sommeil et les siestes, vous avez oublié le sens du mot fatigue et ça fait du bien. Avant les premiers coups de mou, changez un peu vos habitudes de sommeil. Il ne s'agit pas de vous coucher tôt tous les soirs mais au moins de vous coucher et de vous lever à heures fixes afin de vous caler sur un rythme régulier chaque nuit.
 Conservez l'alimentation de l'été. Plus de fruits et de légumes dans vos menus, plus de temps pour flâner dans les marchés et concocter des plats maisons... Vous avez pris de bons réflexes à l'occasion de ces vacances. Pourquoi ne pas conserver le plaisir de cuisiner et de manger en vous préparant des plats équilibrés pour le bureau (bien meilleurs pour la ligne que les sandwichs avalés sur le pouce) ?
 Relativisez ! Pendant ces vacances, vous avez pris le temps, vous avez retrouvé vos proches, vous avez renoué avec la nature... Bref, vous avez apprécié les choses simples de la vie. Plutôt que de repartir tête baissée dans votre train-train quotidien, profitez des petits plaisirs quotidiens et ménagez-vous du temps pour vous et vos proches. 

Source : étude Ifop / UPSA, réalisée en ligne auprès de 1 010 personnes, du 2 au 5 juillet 2013.