De la lumière pour la forme ! Les lectrices et la luminothérapie

certaines lectrices souffrent du blues hivernal.
Certaines lectrices souffrent du blues hivernal. © Hemera / Thinkstock

Dépression saisonnière, trouble du sommeil et de l'humeur, baisse de forme... Certaines lectrices du Journal des Femmes ont tenté la luminothérapie pour lutter contre leurs problèmes hivernaux. 

Pour Nathalie, avant, chaque année, c'était la même chose : "D'octobre à mars, c'était la grosse déprime : pleurs sans aucune raison, hypersensibilité, envie de dormir comme une marmotte, un appétit d'ogre... Avec un pic début janvier." Puis, Nathalie a testé la luminothérapie d'octobre à mars, à raison d'une séance d'une demie heure chaque matin, la lampe posée près d'elle pendant le petit-déjeuner. "Sur les conseils de mon nouveau médecin, j'ai acheté une lampe il y a trois ans. Cela a complètement changé ma vie ! Désormais j'ai la pêche toute l'année, je suis de bonne humeur quasiment tout le temps et je n'ai plus ces envies irrépressibles de dormir et de manger... Mes amis et mes collègues me trouvent beaucoup plus épanouie et quand je saute quelques séances, ils me demandent de m'y remettre rapidement !" 

Françoise préfère quant à elle utiliser d'autres moyens pour lutter contre sa baisse de forme saisonnière. "Magnésium et vitamines me permettent d'être plus agréable. Je sors le plus possible, marche beaucoup en bord de mer où il y a davantage de lumière et me "secoue". Je fais de courts séjours en des lieux plus ensoleillés."

Sommaire