De la lumière pour la forme ! La luminothérapie en pratique

certaines marques, comme ici philips avec son 'eveil lumière', commercialisent
Certaines marques, comme ici Philips avec son "Eveil Lumière", commercialisent des simulateurs d'aube, compléments des lampes de luminothérapie. © S. de P. Philips

Plusieurs marques ont développé des gammes de lampes de luminothérapie à utiliser chez soi.
Les lampes de luminothérapie médicale peuvent être utilisées à domicile. Il n'est cependant pas nécessaire de s'asseoir face à l'une de ces lampes et de la regarder fixement. Vous n'avez qu'à l'allumer, à rester près d'elle et à prendre votre petit déjeuner, à lire, à travailler sur votre ordinateur. Vaquez à vos occupations tout en gardant la lampe dans votre champ visuel.
Suivant le type de lampe, le temps d'exposition quotidienne nécessaire varie. En général, le temps minimum d'exposition est d'une demie heure, jusqu'à 2 heures maximum. Demandez l'avis de votre médecin. 

Si vous décidez d'investir dans l'un de ces objets de santé et de forme, rendez-vous en pharmacie ou directement auprès d'une marque fiable et présentant les certificats de qualité nécessaires. Vérifiez que ces lampes ne vous exposent pas aux UV et qu'elles disposent d'un agrément médical.

Comptez au moins 180 euros pour une lampe de luminothérapie.

Simulateurs d'aube et lunettes de luminothérapie

Certaines marques proposent également des simulteurs d'aube pour un réveil plus "naturel". Cet appareil peut être utilisé en complément d'une lampe de luminothérapie classique. Quant aux luminettes, ces lunettes de luminothérapie, elles peuvent également être utilisées pour lutter contre le blues hivernal.  

Sommaire