Ecoutez votre corps

au moindre signe de malaise, n'hésitez pas à vous arrêter.
Au moindre signe de malaise, n'hésitez pas à vous arrêter. © Warren Goldswain - Fotolia

En été, durant vos séances de sport, la chaleur peut vous fatiguer plus rapidement. C'est pourquoi il est particulièrement important d'écouter son corps en cette saison, et de ne pas tenter d'augmenter ses performances coûte que coûte. "Au moindre signe de malaise, tel qu'un mal de tête ou la tête qui tourne, il ne faut pas hésiter à stopper l'exercice et à demander de l'aide. Même un point de côté doit vous faire arrêter", explique Lionel Deshayes, préparateur physique.

 Plus généralement, restez raisonnable dans votre pratique si vous n'êtes pas un sportif de haut niveau. Une activité d'endurance ou un sport intensif (jogging, squash, tennis, natation...) peut se pratiquer durant 30 à 45 minutes, 3 fois par semaine au maximum.

 En revanche, l'activité physique modérée telle que la marche peut (et doit dans l'idéal) être pratiquée au moins 30 minutes par jour.

 Enfin, si vous souffrez d'une pathologie, ou si vous souhaitez reprendre une activité sportive après 50 ans, demandez conseil à votre médecin. Il vous aidera à trouver la plus adaptée pour vous.