Toutes voiles dehors

le cerf-volant permet de se dépenser sans s'en rendre compte
Le cerf-volant permet de se dépenser sans s'en rendre compte © Thinkstock

Le cerf-volant

La pratique
Oui, c'est un vrai sport ! Coordonner les mouvements des bras et des mains avec le déplacement dans l'espace de l'ensemble de votre corps nécessite une certaine dextérité. Et le tout peut être physique ! Pour commencer, tenez-vous dos au vent. Plus le cerf-volant est situé dans l'axe du vent, plus la traction sur le fil et la vitesse seront grandes. Pilotez prudemment : si le cerf-volant est en train de plonger vers le sol, ne tirez pas sur le fil. Relâchez-le délicatement, cela vous évitera de casser votre voile.

Les bienfaits
Idéal pour muscler vos bras et pour développer votre coordination. Faire voler un cerf-volant est un moyen de se dépenser sans y penser : un sport qui n'a pas l'air d'en être un !

L'équipement
Plusieurs types de cerfs-volants existent : avec un ou plusieurs fils. Certains d'entre eux se pilotent avec une barre. Demandez conseil au vendeur pour faire le bon choix ! Et prévoyez des lunettes de soleil, vous allez regarder le ciel...