J'ai testé pour vous... Le coach de natation ! Jiwok, une idée de copains qui transforme l'essai

frédéric najman a eu la révélation en regardant un match : la musique peut se
Frédéric Najman a eu la révélation en regardant un match : la musique peut se révéler fondamentale pour motiver pendant un entraînement sportif. © Jiwok/Frédéric Najman

Le coaching en ligne que je viens d'entamer, c'est celui de Jiwok. Jiwok, c'est l'histoire de deux passionnés de nouvelles technologies et de sport, Frédéric Najman et Denis Dhekaier. Le premier est ingénieur et formateur sportif, le second est avocat, spécialisé dans le droit musical. Frédéric Najman se souvient du moment où il a eu la révélation : la musique peut jouer un rôle fondamental dans la motivation sportive. "J'étais étudiant en 3e cycle de staps et j'avais un entraîneur qui utilisait beaucoup la musique. C'est en assistant à un entraînement de basket féminin que je me suis rendu compte à quel point elle pouvait dynamiser une équipe. J'ai eu l'idée de développer un petit outil avec une bande musicale adaptée à un entraînement sportif, avec alternance de passages rapides ou plus lents, etc."
L'idée est bonne. Elle séduit rapidement les sportifs. Devant le succès grandissant, Frédéric Najman fait appel à son ami Denis Dhekaier. Tous deux fondent le blog Jiwok, où les internautes peuvent télécharger gratuitement ces petites bandes sonores destinées à l'entraînement sportif. "Dès la première année, pas moins de 240 000 séances d'entraînement ont été téléchargées", se souvient M. Najman.

En 2009, les deux compères décident d'étoffer leur offre. Pour cela, ils doivent la rendre payante. "Mais notre but a toujours été de rendre le coaching accessible au plus grand nombre, il était donc hors de question de fixer des prix prohibitifs." De fait, l'abonnement coûte environ 8 euros par mois.

Partenariats multiples

L'équipe Jiwok s'est aussi agrandie : elle compte désormais des entraîneurs sportifs de haut niveau, des musicothérapeutes et même des nutritionnistes, associés aux programmes visant à la perte de poids. Côté utilisateurs, Jiwok compte aujourd'hui plus de 100 000 membres, qui dialoguent beaucoup entre eux, grâce au blog Jiwok, toujours d'actualité. "Nous comptons presque autant de femmes que d'hommes parmi nos adhérents, ce qui est très rare dans le milieu sportif, constate Frédéric Najman. Près de 40 % d'entre elles ont entre 25 et 44 ans."

Forts de ce succès, les deux fondateurs comptent bien ne pas en rester là et multiplient les partenariats, avec les fournisseurs de matériel par exemple, mais aussi avec des structures telles que le Marathon de Paris. Ou comment passer du virtuel au concret en quelques foulées bien dosées.

Sommaire