J'ai testé pour vous... Le coach de natation ! Je prépare mon matériel

Avant de passer réellement aux travaux pratiques, il faut encore s'équiper. C'est que je ne voudrais pas réaliser qu'il me manque un accessoire indispensable à l'amélioration de mon souffle, moi !

indispensable de s'équiper avant de débuter la séance...
Indispensable de s'équiper avant de débuter la séance... © L'Internaute Magazine / Cécile Debise

 Le maillot de bain. Indispensable, effectivement. A la piscine, l'élégant ou le sexy, on s'en fiche (presque). Ce qui compte, c'est le confort. Une ou deux pièces : optez pour un maillot dans lequel vous vous sentez bien et qui a été conçu pour un usage piscine. Sinon, le chlore risque de vous le détruire rapidement.

 Les lunettes de plongée. Pas obligatoires mais fortement recommandées si vous ne voulez pas ressortir avec des yeux de lapin myxomatosé. Là encore, c'est le confort qui doit primer. Selon la forme du visage, la sensibilité, toutes les lunettes ne conviennent pas à tout le monde. N'hésitez pas à chercher des comparateurs sur internet, pour trouver LA paire qui vous ira comme un gant... Les plus sensibles achèteront aussi un pince-nez : il évite que l'eau rentre dans les narines.

  Le lecteur MP3 Waterproof. Indispensable aussi, si vous voulez écouter votre coach vous crier dans les oreilles. Il existe plusieurs modèles. Faites des recherches comparatives avant d'acheter et lisez bien les commentaires des utilisateurs.

 Le bonnet est indispensable si vous nagez dans une piscine publique. Ceux en silicone représentent un bon compromis : ils permettent de garder les cheveux secs et font beaucoup moins mal que leurs confrères en plastique. Ils durent aussi plus longtemps. Et, fatalement, sont aussi un peu plus chers.

 Les palmes. Choisissez des palmes courtes, de piscine. N'hésitez pas à essayer plusieurs marques et plusieurs pointures : vous devez vous y sentir à l'aise mais elles doivent bien enserrer votre pied, histoire qu'elles ne se fassent pas la malle dès les premiers mouvements.

 Les gants palmés ou les plaquettes, comme leur nom l'indique, servent à vous créer des palmes à la place des mains. Aïe, aïe, aïe, ça tire sur les bras ! Prenez des gants bien à votre taille, sinon ils risquent eux aussi de filer à la première occasion.

 Le pull-buoy. C'est le flotteur en forme de 8, que vous pouvez glisser entre vos jambes pour travailler uniquement les bras. Certaines piscine en mettent à votre disposition, mais ça n'est pas systématique, donc mieux vaut investir.

 Pas besoin a priori d'acheter de planche : la plupart des piscines publiques en possèdent pléthore, qu'elles vous prêtent gracieusement.

Ca y est, vous avez coché tous les éléments de la liste ? Alors suivez-moi : on se lance !

Sommaire