"Les Jeux sont vraiment une expérience à part" Sabrina Poignet : "Les Jeux sont vraiment une expérience à part"

De retour des Jeux Paralympiques, Sabrina Poignet, jeune athlète, espoir en fauteuil au parcours remarquable, nous livre sa déception mais aussi ses espoirs et sa rage de vivre, toujours intacte.

Vous rentrez tout juste de Pékin. Quel bilan tirez-vous des Jeux Paralympiques ?

Je suis arrivée 4e au fleuret, 10e à l'épée. Je suis un peu déçue, surtout pour la 4e place, si près du podium. Mais c'était une bonne expérience à vivre. On se rend compte que les Jeux sont vraiment un événement à part. En compétition, on connaît les adversaires, aux Jeux non, et c'est tellement grand qu'il faut terriblement se concentrer. C'est une compétition que tout le monde attend tous les quatre ans et tous les athlètes ont la rage de vaincre. C'est encore plus fort, c'est vraiment à part. J'ai hâte de participer aux prochains mais pour l'instant j'ai juste envie de me reposer, de prendre des vacances et de me vider la tête. Je me remets et après on verra. Les Chinoises sont très, très fortes. Déjà, elles ont un handicap moindre : la plupart marchent, elles ont une malformation à un pied mais elles marchent. Nous, nous sommes en fauteuil. Il faut trouver la faille, le petit truc qui fait que l'on peut gagner face à des adversaires aussi redoutables. Quant à l'ambiance, géniale. Avec la délégation française c'était vraiment super. On était très unis.

"C'est difficile de s'adapter à un adversaire, de gérer la pression de l'événement, mais aussi de la foule."

Comment expliquez-vous cette défaite ?

Déjà je manquais d'expérience. Trois ans et demi dans ma catégorie, ce n'est vraiment pas beaucoup, et forcément ça s'est ressenti. C'est difficile de s'adapter à un adversaire, de gérer la pression de l'événement, mais aussi de la foule. Pour les prochains Jeux, j'aurai quatre ans d'expérience de plus, ce qui est énorme. Pour ce qui est de ma préparation physique et mentale, je pourrai difficilement faire mieux. Ce sera la même lignée, avec peut-être quelques petites améliorations.

Sommaire