Maigrir, s'évader, se défouler... Le sport qu'il me faut Et pour s'entretenir ?

Votre besoin
Du sport oui, mais point trop n'en faut. Loin d'être votre passion, le sport, à une certaine dose et dans certains contextes seulement, vous fait du bien. Vous le voyez surtout comme un moyen de garder la ligne et de décompresser, pourquoi pas entre copines. Il peut être un rendez-vous hebdomadaire, pas trop intensif; mais dont vous auriez du mal à vous passer. S'il ne compte pas parmi vos priorités, vous en retirez un bien-être général, voire une certaine fierté...

Le sport qu'il vous faut
Pour garder la ligne et faire le vide, rien de tel que les sports d'endurance, ni trop intensifs ni trop doux. Le vélo, l'aquagym, la natation permettent de se muscler en douceur, à votre rythme et procurent une agréable sensation de détente. L'avantage est qu'il est possible de pratiquer seule ou entre copines. Un peu moins accessible, le roller est en outre d'une remarquable efficacité pour muscler cuisses et fessiers tout en se faisant plaisir. La course à pieds, quant à elle, nécessite un effort un peu plus soutenu mais compte parmi les sports les plus complets. Si l'on a tendance, au début, à se sentir découragée, les progrès sont très rapides. Reste à trouver la volonté !

L'avis du coach
"La natation et l'aquagym permettent d'évoluer dans un milieu aquatique. Le corps est donc plus léger permettant ainsi un déplacement plus facile, surtout pour les seniors ou les personnes en fort surpoids. De plus, l'eau apporte une résistance naturelle évitant le maintien d'objet (idéal pour les personnes ayant une polyarthrite rhumatoïde). Le galbe s'effectue donc en douceur.

"Les activités comme le vélo, le roller, l'aviron, le canoë kayak permettent de travailler son galbe en douceur, sans impacts"

Les autres activités comme le vélo, le roller, l'aviron ou même le canoë kayak permettent de travailler son endurance mais aussi son galbe, sans impact, donc sans contraintes articulaires. La fourchette d'âge est quasi infinie pour les activités aquatiques et sur consultation passé 50 ans pour les autres. Il n'y a pas d'âge où l'on ne peut plus effectuer de sport. Chacun travaille à son rythme."

Sommaire