5 méthodes pour se muscler dans l'eau L'aquacardio

"Il fait trop chaud pour faire du sport" : en été, on justifie souvent son inactivité par la chaleur étouffante qui interdit tout mouvement trop intense. Pourtant, il existe une solution. Connaissez-vous l'aquacardio ?

l'aquacadio est un peu plus intense que l'aquagym.
L'aquacadio est un peu plus intense que l'aquagym. © Christophe Fouquin - Fotolia.com

L'aérobic dans l'eau
Dérivé de l'aquagym, l'aquacardio ou aquaérobic est tout simplement une version aquatique de l'aérobic. On l'appelle aussi parfois aquatonic. Il s'agit d'une gymnastique rythmique que l'on pratique en musique, avec de l'eau jusqu'à la poitrine maximum. Donc pas besoin de savoir nager. Plus intense que l'aquagym mais aussi plus ludique, l'aquacardio s'effectue à un rythme rapide et soutenu. On enchaîne les mouvements et les exercices amusants en résistant à la pression de l'eau. En plus de muscler le corps, le but est de faire monter le rythme cardiaque. Attention, c'est très dynamique, défoulement garanti !
En vacances, il est plus simple de faire de l'aquaérobic en piscine qu'à la mer, puisqu'il faut de la musique. Renseignez-vous sur le lieu de vos vacances, certains établissements organisent souvent des cours d'aquaérobic.

L'aquacardio permet de se dépenser tout en restant au frais.

Les bienfaits
Comme son nom l'indique, l'aquacardio augmente la capacité du système cardio-vasculaire et le maintient en bon état. Sport d'endurance, il réduit la tension artérielle et la fréquence cardiaque au repos.
L'aquacardio protège également les articulations de l'usure. En effet, avec l'aquaérobic, on travaille beaucoup sur les articulations, mais sans jamais forcer grâce à l'eau. Enfin, avantage non négligeable, l'aquacardio permet de se dépenser tout en restant au frais, sans transpirer. Et une heure d'aquacardio consomme tout de même pas moins de 550 calories !

Sommaire