Sport : comment rester motivée ? Se fixer un objectif réalisable

La motivation de la rentrée commence à faiblir. Pourquoi est-ce si dur de maintenir le rythme sur le long terme ?

La source de motivation est propre à chacune et dépend de beaucoup de choses : du vécu, des envies, du contexte (temps, contraintes). La fatigue, le stress, l'univers professionnel, les difficultés de la vie, l'environnement, les changements climatiques sont des facteurs qui influent sur le métabolisme et par incidence sur la volonté. La difficulté est donc de trouver la motivation, de s'y tenir et de la renforcer.

Déjà, il faut avoir un objectif et ne pas être trop ambitieuse. Il ne s'agit pas de vouloir l'atteindre tout de suite, d'aller trop vite : on risque de se décourager si l'on n'observe pas de résultats rapidement.

"Y aller par étapes permet de noter le progrès et renforce la démarche"

Y aller par étapes permet de noter l'évolution et renforce la démarche. Ensuite, il faut trouver une bonne période, se fixer une date clé. On peut par exemple démarrer le premier jour d'un mois, ou après les fêtes. Cela permet d'avoir un référent et ainsi de quantifier le progrès sur les cycles de travail. Sachant qu'un rythme de travail est d'environ 5, 6 semaines et que l'on observe de réels changements en deux cycles. C'est donc important d'avoir un point de départ. Il faut savoir que le progrès est long en termes de retombées visuelles. Au début, on se sent plus dynamique, on sent les courbatures, on sent qu'on expulse les mauvaises énergies. Ce n'est pas du progrès, mais du ressenti.

Sommaire