Pour perdre du poids, il faut se fixer des interdits

ce n'est pas parce que vous faites attention à votre alimentation que vous devez
Ce n'est pas parce que vous faites attention à votre alimentation que vous devez vous priver des aliments que vous aimez... © Vera Kuttelvaserova - Fotolia.com

Faux

Dans tous les régimes, il y a forcément des interdits, vous dites-vous ? Détrompez-vous. Les régimes qui reposent sur des listes d'aliments interdits ou permis sont souvent source de frustrations, bien naturelles. Comment supporter de renoncer au fromage ou au chocolat lorsqu'on en raffole ? Un régime qui contraint trop ne peut tenir sur le long terme. Au bout d'un moment, on craque inévitablement pour LE fruit défendu : on reprend du poids et en plus on finit par culpabiliser. Après plusieurs échecs, les personnes sont démotivées psychologiquement. Elles se sentent coupables et pensent qu'elles ont échoué par manque de volonté. A terme, on se retrouve finalement avec plus de kilos qu'au départ.


 Arnaud Cocaul, nutritionniste
"Plus il y a d'interdits, plus on augmente les frustrations et plus le régime risque d'échouer. La preuve, c'est que dans 95 % des cas, on constate une reprise de poids dans les 4 à 5 ans qui suivent... Au contraire, il faut se dire qu'on a le droit de craquer de temps en temps."