Régimes : ça rime avec déprime

la dépression et la perte de l'estime de soi sont des conséquences
La dépression et la perte de l'estime de soi sont des conséquences psychologiques fréquentes des échecs à répétition des régimes amaigrissants. © LanaK - Fotolia.com

Vrai

On le sait, les régimes sont mauvais pour la santé et peuvent même faire grossir. En effet, lorsqu'il est contraint à une restriction alimentaire, l'organisme va puiser dans ses réserves, ce qui entraîne une perte de poids. Mais lorsque l'alimentation revient en quantité "normale" après la période de restriction, l'organisme s'en rend compte et intègre alors ses nouvelles réserves plus rapidement qu'avant. C'est la cause principale du fameux effet yo-yo. Mais ce n'est pas tout... 

Enchaîner les régimes, en vain et avec une reprise de poids à la clé, on favorise les troubles du comportement alimentaire pouvant aller jusqu'à des troubles dépressifs. "La dépression et la perte de l'estime de soi sont des conséquences psychologiques fréquentes des échecs à répétition des régimes amaigrissants", souligne l'Anses dans son dernier rapport.

 Arnaud Cocaul, nutritionniste
"L'impact psychologique de l'obésité ne doit pas être sous-estimé et occulté. Les problèmes de poids sont parfois la face immergée de l'iceberg et ce qui est intéressant c'est de savoir ce qu'il y a derrière. Ca peut être par exemple une angoisse à perdre du poids, la peur d'être mis à nu, la volonté de se constituer un corps forteresse..."