Régimes et risques pour la santé Pour certaines personnes, le régime est totalement interdit

si vous êtes enceinte, sauf en cas de diabète gestationnel, il n'y a pas de
Si vous êtes enceinte, sauf en cas de diabète gestationnel, il n'y a pas de restriction alimentaire alors profitez (un peu). © Lev Dolgatsjov - Fotolia

Pour certains types de populations, les recommandations sont encore plus précises. Pour les enfants et adolescents afin d'éviter de perturber leur croissance, mais aussi pour les femmes enceintes, les sportifs, les personnes âgées ou qui suivent un traitement chronique. Ces personnes sont encore plus fragiles aux effets néfastes des régimes. Perturber leur organisme peut se révéler dangereux à court et à long terme.

 

Chez les enfants et adolescents

 

 La mise en place d'un régime chez un enfant ou un adolescent n'est pas sans conséquences à la fois sur sa croissance en cours mais aussi sur sa future santé mentale. Le régime non adapté et trop strict risque d'interrompre leur croissance en créant des carences en vitamines et éléments essentiels avec pour conséquence des os moins solides et une puberté retardée. En plus, les enfants et adolescents sont bien plus vulnérables aux troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie, etc.) lorsqu'un régime est mis en place : l'envie d'aller toujours plus loin dans la perte de poids peut entraîner des troubles graves.

Pas question, donc, de mettre un enfant au régime sans demander conseil au médecin traitant. Lui seul est apte à décider de l'importance ou non d'un régime, sans nuire à la croissance et éviter les conséquences négatives à l'âge adulte.

 

Chez la femme enceinte

 

 Si les femmes ne veulent pas toujours prendre trop de poids pendant leur grossesse, le régime leur est totalement proscrit ! Les conséquences sont multiples sur l'enfant à naître avec surtout des effets lors des deux derniers trimestres. Le régime peut entraîner des déficits nutritionnels qui peuvent ralentir la croissance fœtale, avec pour conséquence un petit poids de naissance et potentiellement des problèmes de santé ultérieurs.

De même, le régime est néfaste à la qualité du lait maternel : les niveaux caloriques et protéiques du lait sont moins élevés avec parfois aussi des carences en vitamines ou en acides gras.

 

Chez le sportif

 

 De même, les sportifs, du dimanche, réguliers ou professionnels ne doivent pas se lancer dans un régime sans demander conseil à leur médecin afin d'éviter des risques à court terme (malaise, hypoglycémie, déshydratation) mais aussi à long terme comme des perturbations hormonales (testostérone, œstrogènes), des risques d'ostéoporose précoce, etc. Car contrairement à ce que pensent certains sportifs, ces problèmes hormonaux sont la conséquence du régime inadapté et non de leur pratique sportive. L'alimentation du sportif doit donc être évaluée par un médecin pour éviter les risques.

Sommaire