Les principes de la chrono-nutrition

Ma semaine minceur : la chrono-nutrition

Pour perdre du poids, il existe une multitude de manières. Mais selon le Dr Alain Delabos, pour avoir une silhouette harmonieuse, il n'y a qu'une façon de se nourrir : celle qui consiste à obéir aux lois de la nature.

Les rythmes biologiques du corps sont gérés par le cycle du cortisol, une hormone chargée d'assurer la régulation du métabolisme nutritionnel. Ils évoluent en vagues : une première vague en fin de sommeil, puis de quatre à six heures après et une dernière encore quatre à six heures après. La chrono-nutrition s'appuie sur ces rythmes, afin de s'alimenter au bon moment et dans la bonne quantité.
De plus, cette méthode obéit à un principe de morpho-nutrition, qui équilibre le corps et l'esprit. Ici, pas question de parler de poids, mais de centimètres. C'est pourquoi l'examen préliminaire ne se base pas sur la pesée mais sur les mesures du corps comme le tour de taille, de poitrine ou encore la hauteur. Cela permet de déterminer le morphotype, qui indique alors :

 si l'alimentation est excessivement végétarienne. Cela se traduit par un volume concentré sur les hanches et les cuisses.

 si le sucre est trop présent dans la nourriture : il se focalise sur les fessiers et la poitrine.

 si l'apport en féculents est trop important, la masse se localise essentiellement sur le ventre.

 si la nourriture se compose d'un excès de protéines, marqué par une poitrine massive.

 ou encore, si la consommation de gâteaux est trop importante, cela se remarque par un ventre et des hanches proéminentes.

Thèmes :
A VOIR EGALEMENT
Votre avis sur cette publicité