En pratique

Ma semaine minceur : la chrono-nutrition

La chrono-nutrition vise à une rééducation alimentaire, dont le but est d'apprendre à respecter des portions et des assemblages d'aliments favorisant l'équilibre.

Cette méthode laisse parler l'instinct et fait la part belle à la qualité des aliments. La quantité, elle, fait fonction de la taille et de l'activité pratiquée dans la journée. Plus l'on est grande et active, plus les portions sont importantes.  
L'alimentation s'adapte au rythme des besoins en énergie, excepté deux fois par semaine, où il est permis de s'offrir un repas de fête avec entrée, apéritif, vin, dessert et même digestif... A noter que ce régime proscrit les faux sucres. Le Dr Alain Delabos recommande de ne pas tricher avec son corps, et de lui apporter les aliments les plus sains. Le lait et le potage sont eux-aussi exclus. Le premier contient une trop grande proportion en lactose alors que le second est un "pourvoyeur de cellulite".

 Petit déjeuner
On privilégie les sucres lents, le gras saturé ainsi que les protéines et les fibres. Nul besoin de sucres rapides. Les fruits et autres jus sont donc à proscrire.

 Déjeuner
Le déjeuner fait la part belle aux protéines et au gras mono-insaturé. Mais attention, seul un plat est autorisé. Pas d'entrée, pas de pain, pas de dessert. L'organisme n'en a pas besoin.

 Collation
Avant de goûter, il est important de ressentir la faim. Manger sans appétit serait catastrophique. Les graisses iraient directement se stocker pour former des petites rondeurs malvenues. La collation doit se composer de gras végétaux ainsi que de fruits et de dérivés sucrés.

 Dîner
Le dîner peut se prendre jusqu'à une heure avant d'aller se coucher. Le soir venu, le cortisol termine son cycle. Ainsi, place à des aliments légers et faciles à digérer.

Thèmes :
A VOIR EGALEMENT
Votre avis sur cette publicité