Bien gérer les excès des fêtes "Mieux vaut prévenir que grossir !"

Sophie Thierry, diététicienne, délivre les clés, étape par étape, pour sortir sa ligne indemne des repas de fêtes.

Quels sont vos premiers conseils pour bien gérer les excès des fêtes ?
Avant tout, faites-vous plaisir ! Les fêtes sont une période bien particulière où l'on peut profiter de sa famille, de ses amis... Alors mieux vaut ne pas se frustrer en se privant des plaisirs de la table. Mais pas question de se gaver non plus ! On évite les excès d'un côté, comme de l'autre. Si vous avez envie d'entretenir votre ligne, alors vous trouverez la motivation pour ne pas vous jeter sur le buffet. Je prône la simplicité. C'est ce que j'appelle du bon sens nutritionnel !

Quelles peuvent être les conséquences d'un excès alimentaire ?
La première conséquence d'un excès alimentaire est la perturbation du fonctionnement intestinal. Cela se traduit par des lourdeurs, des nausées... Le second méfait, c'est la prise de poids. L'organisme possède un sens de l'adaptation assez étonnant par rapport à nos repas. Il suffit d'être à l'écoute de son corps et de ses sensations : quand l'estomac est plein, on évite de le remplir davantage.

Comment préparer l'organisme en amont ?
De ce côté-là, mieux vaut prévenir que grossir ! Dès décembre, on prépare l'organisme avec des potages aux légumes verts, des crudités, des produits laitiers maigres et des compotes de fruit. Pour autant, pas question de se mettre à la diète. On mange avec modération matin, midi et soir et on écarte les aliments gras. Vous les savourerez avec d'autant plus de plaisir au réveillon.

Sommaire