Maintenir son poids après 40 ans Les solutions

Comment retarder ce moment et éviter d'accumuler des kilos difficiles à perdre ?
En théorie, l'équilibre pondéral se fait naturellement. L'organisme est une merveille d'équilibre, mais cette constance nécessite un équilibre parfait entre les entrées et les sorties. Or, un mode de vie sédentaire, trop de sucre et de gras représentent des calories en excès qui sont emmagasinées sous forme de lipides ou réserves de graisse dans le tissu adipeux. Par exemple, un seul morceau de sucre en trop chaque jour pendant 30 ans conduirait à prendre 20 kilos si une perte d'énergie équivalente n'intervenait pas.

Quelles erreurs peut-on éviter ?
Si l'on mange trop, on grossit, à cause des apports trop élevés en calories qui ne sont pas compensés par de l'activité physique. Il faut donc changer ses habitudes alimentaires au lieu de faire des régimes yo-yo qui font grossir doucement mais sûrement. Les régimes trop restrictifs font perdre de la masse musculaire et dès que vous remangez "normalement", les calories supplémentaires viennent se nicher dans la masse grasse. L'organisme est intelligent, il stocke en prévision des périodes de famine. Deuxièmement, si les grands principes sont les mêmes à tout âge, il faut être plus vigilante après 40 ans. Si quand vous étiez jeune fille, vous pouviez consommer sans problème 2 000 calories ou plus, à 45 ans, pour toutes les raisons précitées, il faut limiter votre apport à 1 700 calories pour éviter de prendre du poids.

"Ayez la sagesse de manger quand vous avez faim et arrêtez-vous quand le plaisir disparaît !"

Que nous conseillez-vous pour y parvenir ?
Il faut choisir judicieusement ce que vous mangez et toujours privilégier la qualité et non la quantité. Il est tout à fait possible d'équilibrer son alimentation sans se creuser trop la tête et sans se restreindre à outrance : choisissez des produits frais, mangez des protéines à chaque repas, consommez moins de sucre, faites le plein de vitamines et d'antioxydants avec les fruits et les légumes, ne mangez pas trop salé, buvez beaucoup d'eau, privilégiez les fibres et surtout, soyez à l'écoute de vos sensations. Ayez la sagesse de manger quand vous avez faim et arrêtez-vous quand le plaisir disparaît ! Il faut aussi bouger et encore bouger, c'est votre meilleure planche de salut. Car qui dit moins de muscle dit plus de gras. Plus la masse musculaire est importante, plus grande est l'énergie fournie par l'organisme pour entretenir les tissus maigres. Et au contraire, moins elle est importante, moins vous avez besoin d'énergie. Enfin, libérez-vous du stress en essayant de faire des choix pour votre propre bien-être au lieu de toujours vous occuper des autres. Organisez-vous des plages de détente, fixez-vous des objectifs réalistes, soyez plus tendre avec vous-même et n'hésitez pas à utiliser des techniques appropriées. Yoga, massages, acupuncture, tout est bon à prendre !

Sommaire