Régime détox : les conseils des experts Le programme de Valérie Espinasse

 Petit déjeuner :

Des fruits à profusion coupés en morceaux. Ils sont alors plus longs à digérer que les fruits mixés ou en jus, génère des apports vitaminiques et rassasient. Vous pouvez les accompagner d'un thé, vert de préférence, et d'un jus d'orange accompagné d'un jus de citron qui a la faculté, paradoxalement, de désacidifier l'organisme. On évite le café car c'est un excitant, il pompe l'énergie. Avec ça on tient jusqu'à l'heure du déjeuner. Si ce n'est pas le cas, on peut s'accorder une collation.

 Déjeuner :

Des légumes à volonté, autant que nécessaire, en crudités (assaisonnées au jus de citron) et cuits (de préférence à la vapeur, sinon on limite drastiquement le gras), accompagnés de protéines en petite quantité : 100g de viande blanche (grillée) ou de poisson. On évite les viandes grasses telles que l'agneau, le porc, le bœuf. Pas de dessert, pas même de fruits : pris seuls ils sont bien digérés mais après un repas, ils favorisent la fermentation et peuvent provoquer des troubles digestifs, des ballonnements.

 Collation :

Le but est de se rassasier. Comme on ne mange pas de féculents et peu de viande, on tient moins longtemps donc on s'offre une collation vers 17 ou 18h. Encore des fruits frais ou un smoothie (fruits mixés sans sucre).

 Dîner :

Des légumes uniquement, crus ou cuits. De la soupe de préférence. Ni dessert, ni laitages. Les protéines contenues dans les laitages, le lactose, sont plus longues à digérer et en plus ils contiennent des graisses animales.

Lire aussi

Détox : ce qu'il faut savoir

Sommaire