Toujours sur le Journal des Femmes

Partager Brûler ses calories l'air de rien sur

Brûler les calories et booster son métabolisme de base
Notre poids correspond à un équilibre entre les entrées et les sorties énergétiques. L'équation est simple : si nous avalons plus de calories que nous en dépensons, nous grossissons, et inversement. En fonction de quelques paramètres, certaines personnes perdent plus facilement du poids que d'autres :

 Le poids : plus il est élevé, plus il est aisé de brûler des calories. 
 L'âge : plus on vieillit, moins on dépense de calories. 
 Le sexe : un homme dépense beaucoup plus de calories qu'une femme, même à poids égal. 
 La taille : plus on est grand, plus on dépense.

Même au repos, l'organisme consomme. Ce que nous appelons "le métabolisme de base" permet de faire fonctionner les organes. A cette dépense (2/3 de la dépense quotidienne totale) s'ajoutent l'effet thermique des aliments, c'est-à-dire l'énergie nécessaire à la transformation des aliments (10 % de la dépense totale), et l'exercice physique (petit pourcentage, très variable d'un individu à l'autre). L'essentiel vient donc de ce fameux métabolisme et de toutes ces micro-activités quotidiennes qui, l'air de rien, participent à la perte de poids. Alors pourquoi s'épuiser à faire du sport quand faire les courses, le ménage et jouer peuvent constituer une si grande proportion de calories brûlées ?

 

 Lire aussi

 Forum

Sport, alimentation, soins, minceur : vous souhaitez échanger votre expérience ou demander conseil aux lectrices ? Participez au forum Forme du Journal des Femmes. Accéder au forum