Combattre les kilos émotionnels Déprime, coups durs : manger pour se réconforter

la déprime peut pousser à se réfugier dans la nourriture.
La déprime peut pousser à se réfugier dans la nourriture. © Thinkstock

Un coup dur ? Une mauvaise nouvelle ? Il est fréquent que ces situations amènent certaines femmes à manger plus que de raison.

Certaines d'entre vous, lorsqu'elles se retrouvent confrontées à un décès, une rupture ou à un licenciement ne peuvent éviter de se réfugier dans la nourriture. Rien d'anormal. Ces femmes essaient de trouver du réconfort en s'alimentant généreusement. Ce type de comportement peut être très ponctuel et limité dans le temps (une journée, une semaine voire un mois), jusqu'à ce que la situation déstabilisante soit mieux acceptée. Mais il arrive également que ce nouveau comportement alimentaire néfaste s'installe sur le long terme. Ou que l'on assiste par exemple à des rituels réconfortants. Exemple, un proche décède et manger son dessert préféré devient une habitude quotidienne.

Sommaire