Finis les plats d'hiver, vive les salades

faites le marché pour avoir les légumes les plus savoureux.
Faites le marché pour avoir les légumes les plus savoureux. © Konstantin Yuganov - Fotolia

Les cols roulés et les gros manteaux ont rejoint le placard pour plusieurs mois. Il en est de même pour les plats d'hiver. On arrête les raclettes et tartiflettes pour quelques mois parce que l'excuse de se réchauffer n'a plus lieu d'être. En plus, pour pouvoir être au top dans les tenues plus légères du printemps, il vaut mieux éviter les plats les plus gras.

Nos vêtements nous réchauffent plus que notre graisse

D'ailleurs cette croyance qu'il faut manger plus gras l'hiver est révolue. Elle était vraie lorsque l'on travaillait aux champs et qu'il fallait rester dehors toute la journée. Le corps, pour maintenir une température à 37°C environ, devait brûler plus de calories, d'où l'intérêt des plats consistants. Aujourd'hui, non seulement nous ne passons plus beaucoup de temps à l'extérieur, mais en plus nous avons des vêtements qui nous protègent efficacement du froid.

On garde donc ces plats d'hiver pour des repas exceptionnels et on privilégie les salades ou même les soupes froides (gaspacho), qui sont particulièrement désaltérantes au moment des premières chaleurs.