Minceur et santé : les amandes ont la côte !

Ces dernières années, les amandes ont fait l’objet de nombreuses études. A la lumière de ces nouveaux éléments, elles sont de plus en plus intégrées dans les collations. Il faut dire, que leurs atouts nutritionnels sont nombreux et leur apport calorique pourtant élevé est finalement loin d’être un frein à la perte de poids. Les bénéfices sur la santé de ces fruits à coque sont incontestables à condition de les choisir entières non grillées et non salées.

Une action rassasiante intéressante dans les régimes

Riches en protéines et en bonnes graisses, les 170 calories d’une poignée** d’amandes ne doivent pas effrayer les personnes désireuses de perdre du poids. En effet, il s’agit de calories bien investies ! Au-delà du chiffre, il faut regarder le bénéfice d’une telle consommation. Une poignée d’amandes en milieu de matinée permet de limiter la consommation d’autres aliments dans la journée. Spontanément, les repas sont moins copieux et les grignotages réduits. La majoration calorique générée par cette collation est alors, au minimum, compensée (European Journal of Clinical Nutrition 2014 ; DOI 10.1007/s00394-014-0759-z).

A cela, il faut ajouter qu’une étude a mis en évidence que toutes les calories des amandes ne sont pas assimilées. Ainsi, la valeur énergétique communément admise  de ces fruits à coque est en réalité 30 % moindre (Novotny JA, Gebauer SK, Baer DJ. Discrepancy between the Atwater factor predicted and empirically measured energy values of almonds in human diets. Am J Clin Nutr . 2012; 96(2):296-301.). 

Un concentré de vitamines et de minéraux

La vitamine E y est particulièrement bien représentée. Cette vitamine protège nos cellules du stress oxydatif. Une portion de 30 g soit environ 23 amandes, couvre 65 % de nos besoins quotidiens*. La présence de zinc permet de bénéficier d’une association intéressante pour aider à préserver la jeunesse de la peau.

Les amandes sont aussi une excellente source de magnésium. Une poignée nous apporte près d’un quart des AJR*. Ce minéral est essentiel, on le retrouve aussi bien dans les os, les muscles, le système nerveux ou encore, le système immunitaire.

Les amandes apportent également dans des proportions non négligeables des vitamines du groupe B, du calcium, du phosphore, du potassium ainsi qu’un peu de fer. 

Prévention des maladies cardio-vasculaire et du diabète de type II.

Fibres, acides gras mono-insaturés, phytostérols et vitamine E sont les éléments présents dans les amandes qui interviennent favorablement sur le bon cholestérol tout en participant à diminuer le mauvais. Elles sont donc conseillées dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. On leur attribue également un rôle dans la régulation de la glycémie.

Bien entendu, il s’agit d’une consommation modérée et associée à une alimentation adaptée de type régime méditerranéen.

* : Apport journaliers recommandés calculés pour une femme adulte d’après ANC 2001. Apports nutritionnels conseillés. Paris : Tec et Doc. Lavoisier, 2001

**Une poignée d’amandes représente environ 20 à 25 amandes entières

Valeurs nutritionnelles sont issues de la collective des amandes de Californie. Almonds.fr

Crédit image : Sea Wave - Fotolia.com