Le massage chinois, la médecine douce musclée qui booste

Toutes vos amies et même vos collègues sont adeptes de médecines douces. Peu convaincue par les bienfaits des massages bien-être, mais pas totalement hermétique, pourquoi ne pas percer le secret du massage chinois ?

Depuis une dizaine d’années, les médecines douces rencontrent un franc succès en Occident et l’accès au bien-être se démocratise progressivement. Aujourd’hui, de nombreuses femmes pratiquent des massages pour améliorer leur bien-être, évacuer le stress et s’accorder un peu de temps dans la semaine vécue à 100 à l’heure. Entre détente et vitalité, le massage chinois est-il la solution ?

Le massage chinois, discipline noble mais bien-être démocratisé
Le massage chinois est né il y a quelques milliards d’années en Chine. Tantôt reconnu par l’État impérial des Tangs au IXème siècle qui l’intègre dans son académie, tantôt nié durant la guerre civile puis de nouveau reconnu par l’État communiste comme l'une des cinq médecines traditionnelles chinoises, ce massage est aujourd’hui plébiscité par l’Occident. En effet, l’Occident, et plus particulièrement l’Europe, découvre les bienfaits des médecines douces qu’elle a rejetées pendant plus d’un siècle au profit de la sacrosainte science.

Comment le massage chinois vous chouchoute-t-il ?

Une séance de massage chinois, aussi appelé Tui na, dure entre une heure et une heure et demi. Il se pratique allongé sur une table. En amont de la séance, le praticien établit un bilan énergétique pour que ce massage soit parfaitement adapté à vous. Une fois ce bilan établi, le praticien décide de focaliser ses gestes dont il a le secret sur une partie du corps en souffrance, ou sur l’intégralité du corps. Ces gestes du bien-être ressemblent par certains aspects au shiatsu car le praticien stimule de façon dynamique les méridiens et points d’énergie dans le but de rétablir la circulation des fluides appelés « Qi » en Chine.

Le remède ancestral aux maux du xxie siècle 
Le massage chinois, à condition d’être prodigué dans les règles de l’art, procure dans un premier temps une sensation de plaisir du fait de la libération d’endorphines. Dans un second temps, il libère les tensions dues au stress et à l’angoisse. Dans un troisième temps, sa pratique régulière permet de soulager les douleurs musculaires. Enfin, le massage chinois, en vertu des croyances chinoises, stimulerait les défenses immunitaires et donc permettrait de lutter naturellement contre les infections.

Et pour la modique somme de… ? 
Bien qu’avéré, l’efficacité du massage chinois n’est pas encore reconnue par l’État français. Par conséquent, ce massage n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. Mais certaines mutuelles qui ont mesuré l’efficacité et le succès des médecines douces proposent des forfaits spécifiques. Le massage coûte entre 50 et 80 euros. 

Etant donné son prix, les petits porte-monnaie pourront se l’offrir une à deux fois dans l’année, en complément d’autres médecines douces moins onéreuses comme le yoga pratiqué en groupe.


Crédit photo : fotoexodo - Fotolia.com