Faire aimer les légumes aux enfants: oui, mais comment ?

Quand les légumes s’invitent à table, ce n'est pas toujours pour le plus grand bonheur des enfants. Rares sont ceux qui les affectionnent et cela peut générer des tensions. Inutile de vous battre pour qu'ils finissent leur assiette, il est préférable d’adopter des astuces pour voir leurs goûts évoluer et espérer que petit à petit, ils les apprécient ! 6 astuces.

Ne les forcez pas !

Motivés par l'envie de leur donner une bonne éducation nutritionnelle, nous avons tendance à vouloir les obliger à manger suffisamment de légumes. Si cela part d'une bonne intention, faire le "forcing" se solde la majorité du temps par un échec. L'enfant ne manifeste aucun intérêt pour le plat de légumes que vous lui présentez. Pire, associer l'aliment à un moment de tension, ne fait que renforcer son aversion. 

Faites preuve de patiente

A la base de ce blocage, on trouve la néophobie. Les enfants refusent bien souvent ce qu'ils ne connaissent pas. Il est préférable dans ce cas d'être patient. En effet, pour leur faire accepter un nouvel aliment, n'hésitez à leur présenter souvent. L'enfant peut se contenter de goûter son plat, il n'a pas obligation de le finir. 

Demandez-leur de vous aider

Un enfant qui aide à cuisiner est plus disposé à manger. Sa curiosité est stimulée et le plat revêt une importance particulière puisqu'il l'a préparé de ses petites mains. Ainsi, il s’approprie mieux les aliments et se familiarise avec. 

Travaillez la présentation !

Associer par exemple du chou fleur avec du cabillaud risque de ne pas avoir le succès escompté à cause de son aspect. Cette assiette monochrome n'est pas très appétissante. Essayez d'égayer vos plats, de marier les couleurs,  les textures, les formes. Laissez libre cours à votre imagination et stimulez la leur. N'hésitez pas à inventer des pouvoirs magiques à certains légumes ou à les associer à leurs héros préférés. Sans qu'ils soient dupes pour autant, cela les amusera et les fera rêver. 

Cuisine et association de saveurs :

Il est rare que les légumes bouillis remportent un franc succès. Les gratins, les tartes sont généralement plus appréciés. Intégrez les légumes les plus forts dans les purées de pommes de terre. Les flans, les potages et les galettes sont aussi bien acceptés. 

De la graine à l'assiette

Connaître l’origine des légumes permet de mieux les apprécier. Si vous avez la possibilité d'en cultiver avec eux dans un jardin ou de leur faire planter un mini-potager dans un coin de votre balcon, vous serez étonné de voir à quel point ils y portent de l’intérêt. De cette façon, ils ne rechigneront pas à les goûter. Bien au contraire : ils afficheront même une certaine impatience à déguster le fruit de leur labeur.