Les nombreux bienfaits de la musique sur notre cerveau

La musique fait partie de notre quotidien. Cependant, nous ne nous rendons pas bien compte de l'effet d'un simple air de musique sur notre cerveau mais également sur notre corps. Au cours des années, les recherches en neurosciences et en psychologie ont acquis une meilleure compréhension des nombreux bienfaits d'écouter ou de pratiquer la musique à tous les âges de notre vie.

La musique fait partie de notre quotidien. Cependant, nous ne nous rendons pas bien compte de l'effet d'un simple air de musique sur notre cerveau mais également sur notre corps. La musique possède des bienfaits majeurs aussi bien à l’échelle d'un groupe, qu’à celle d’un individu. La musique peut transformer notre comportement, nos émotions et nos activités. Au cours des années, les recherches en neurosciences et en psychologie ont en effet démontré les effets de la musique sur les fonctions de notre cerveau tels que la mémoire, les émotions mais aussi l’attention, l'apprentissage ou la motricité. Nous comprenons de mieux en mieux les nombreux bienfaits d'écouter ou de pratiquer la musique à tous les âges de notre vie.
La musique : langue universelle majeure pour nos sociétés
La musique est parfois dénommée “langue universelle”. Et ce n’est pas sans raison, toutes les cultures ont développé depuis la nuit des temps des sons et des mélodies. Une flûte en os a même été retrouvée par des archéologues, elle daterait de l'époque néandertalienne.
La fonction sociale de la musique est en effet majeure pour faciliter la communication au delà des mots, mais aussi pour partager à plusieurs des émotions. C’est un ciment pour la cohésion d’un groupe et le développement de son identité.
Si l’effet positif de la musique sur les sociétés est bel et bien connu , elle a amené aussi parfois à des dérives… Des dictatures ont contrôlé minutieusement les chants et mélodies autorisées, pour maîtriser plus aisément “les peuples”.
Mais la musique a aussi été au cours des siècles libératrice et synonyme d’espoir. Pensez à l'origine du blues, avec les chants des travailleurs afro-américains et des esclaves.
L’impact de ces notes de musique trouve sa source dans notre cerveau. L'ensemble de nos fonctions cognitives vibre à l'écoute d'une mélodie qui influence ainsi nos émotions, nos comportements et donc nos actions. Les recherches en neurosciences et en psychologie s'intéressent à l’effet de la musique sur notre cerveau. Le lien entre Musique et émotion est par exemple étudié par les scientifiques pour mieux comprendre son impact mais aussi ses vertus thérapeutiques.

Emotion : une corde sensible à la musique

«La musique est la langue des émotions» disait le philosophe Kant. Les neurosciences étudient la façon dont une musique impacte notre cerveau mais aussi nos fonctions physiologiques. La musique agirait ainsi sur notre niveau de stress. Un article récent a montré qu’écouter une musique relaxante avant une situation stressante permettait de ramener plus rapidement à la normal notre système de réponse à ce stress... Nos émotions peuvent être ainsi contrôlées et impactées par la musique que l’on écoute. D’autres études montrent que la musique dans notre vie quotidienne aide à créer un environnement approprié et améliore notre sensation de bien-être.
Ces expressions émotionnelles offertes par la musique ont d’autres impacts majeurs. Elles parviennent notamment à moduler notre mémoire.

Musique et mémoire: construction et maintien de son identité

Le rôle de la musique sur la mémoire est important tout au long de notre vie. Notre identité se construit et se maintient notamment par les souvenirs que nous engrangeons. Les adolescents passent ainsi des heures à écouter de la musique. Le genre de musique qu’ils écoutent, apporte une contribution majeure au développement de leur identité. De plus, des chercheurs ont observé que les musiques écoutées lors de notre adolescence semblent être plus facilement reconnues et avec un grand degré d’émotion. Fait intéressant, les musiques de la génération de nos parents seraient également bien mémorisées. Les scientifiques en ont conclut une influence inter-générationelle. D’où l’importance de la culture musicale au sein d’une famille.
Les formidables bienfaits de la musique sur la mémoire ont aussi été étudiés chez les personnes âgées notamment dans le cas de patients atteints de la maladie d’Alzheimer.  Cette maladie amène le patient à perdre le sens de son identité. Des recherches menées dans des maisons médicalisées et maisons de retraite montrent le formidable pouvoir d’un simple casque avec baladeur chez les personnes âgées. Le temps d’une chanson, le corps et le visage de ces personnes semblent se réanimer : un sourire, un pas de danse et une reconnexion  à son identité oubliée... La musique, sans guérir la maladie possède ainsi un formidable potentiel d’apaisement pour ces patients.

Les bénéfices de la pratique d’un instrument

Pratiquer la musique a également des impacts positifs sur notre cerveau. Des études montrent que l’apprentissage de la musique modifie la structure et le fonctionnement de différentes aires du cerveau. Chez les enfants, jouer d’un instrument améliore la sensibilité auditive mais aussi les capacités motrices et attentionnelles de l’enfant. La musique est aussi un formidable moyen d’augmenter la créativité. Ses bienfaits sont de mieux en mieux compris au niveau cérébral. Des études montrent ainsi son effet sur la plasticité cérébrale. Il est ainsi impressionnant d’étudier le cerveau d’un musicien professionnel et les transformations que la musique engendre dans son cerveau.
Nous sommes encore loin de comprendre en détail jusqu’à quel point la musique nous impacte.  Mais une choses est sûre, notre grande chance actuelle est d’avoir à portée de clic ou plutôt à portée de nos oreilles toutes sortes de musiques !

Pour en savoir plus :

Le pouvoir thérapeutique de la musique contre Alzheimer
La mémoire ravivée par la musique
Introduction : perspective on the power of music