Faites le point sur votre consommation de café

La caféine a mauvaise presse en ce moment. Nous avons vu dans une précédente chronique que l'ANSES avait rendu un rapport pointant les risques des boissons énergisantes. En même temps, les médias ont mis en avant le décès d'un anglais à la suite d'une surconsommation de bonbons riches caféine. Pour autant, consommer du café ne provoque pas toujours des effets négatifs sur la santé.

Ne faites pas d'amalgame, ce qui a posé problème et même entraîné la mort dans certains cas, ce sont les conditions dans lesquelles la caféine a été consommée, les associations possibles à d'autres substances, la sensibilité de l'individu à un dosage donné et la présence d'une pathologie éventuelle.

La caféine est présente dans de nombreux produits de consommation courante. Le café bien évidemment mais aussi le thé, les sodas au cola, les boissons énergisantes et le chocolat.

Dans une certaine mesure, la consommation de café est un bon moyen de se rebooster, d'améliorer sa vigilance et ses performances intellectuelles. On lui reconnaît aussi des vertus protectrices dans certaines pathologies (Dégénérescences, cancers…). Sur ce dernier point, pour certaines d'entre elles, il semblerait que le rôle protecteur des anti-oxydants contenus dans le café rentrent également en jeu.

Cependant, nous savons qu'une consommation excessive de caféine entraine des manifestations physiques ou psychologiques gênantes. Il semblerait que les effets délétères généraux notamment d'un point de vue cardiaques, osseux, comportementaux, se manifestent à partir de 400 mg de caféine par jour. L'anxiété, elle apparaît plus tôt, soit aux alentours de 210 mg par jour. La corpulence, la génétique et les habitudes de consommation de café chez un individu peuvent faire varier le seuil de  la tolérance à la caféine.

Il semble donc raisonnable de consommer 3 à 4 cafés par jour, cela ne pose aucun problème et permet d'optimiser les effets du café.

En contrepartie,  le dernier café ou soda doit être bu au plus tard trois heures avant le coucher afin de ne pas générer des difficultés d'endormissement ni d'altérer la qualité du sommeil. Là aussi, cet effet est plus ou moins marqué suivant la sensibilité de chacun et de l'habitude que l'on peut avoir à consommer de la caféine. 

Calculez votre consommation de caféine par jour à l'aide du tableau ci-dessous. 

Teneur moyenne en caféine d'après le rapport de l'ANSES 2013

















Crédit photo : Andres Rodriguez - Fotolia.com