Aménagez vos menus après les fêtes, mission détox !

Plus gras, plus sucrés, plus salés, plus copieux…Les repas de fêtes nous épuisent. Notre organisme mérite alors une attention toute particulière pour récupérer un peu. Les menus post-fêtes doivent être allégés et faciles à digérer. Voici quelques aliments à retrouver sur notre table pour se détoxifier et retrouver la forme.

Les fruits ou les légumes aux pouvoirs  drainants, diurétiques ou dépuratifs sont bien sûr mis à l’honneur. Ils sont alcalinisants, ce qui viendra contrebalancer l’effet acidifiant des repas de fêtes.

Dans les légumes à privilégier, on retrouve tous les choux, riches en antioxydants et notamment en vitamine C, ils sont parfaits en cette période. Le radis noir est aussi en bonne position avec son action stimulante sur la vésicule biliaire, il est également un excellent dépuratif. Il sera consommé de préférence cru en salade. Le céleri sera choisi pour son pouvoir diurétique. Les endives, l’artichaut et la betterave seront aussi de bons alliés. Pensez à rajouter du persil dès que possible, il vous aidera à éliminer les toxines accumulées.

Côté fruits, on retrouve la pomme, les kiwis et bien entendu, le jus de citron ! Afin de préserver sa vitamine C, il est à boire dans de l’eau tout juste tiède et non chaude contrairement à une idée reçue. Vous pouvez par contre y ajouter un peu de miel afin d’atténuer sa saveur acide (Cela reste cependant un aliment alcalinisant pour l’organisme !). 

 Vous veillerez aussi à bien vous hydrater en privilégiant l’eau, les tisanes (notamment à la queue de cerises) et le thé. Dans la mesure du possible, vous éviterez le café, le chocolat chaud et bien évidemment tous les alcools.

Retrouvez le plaisir des bonnes soupes :

Les anciens avaient adopté ce reflexe. Dès que l’organisme était épuisé par une maladie ou par une période de repas trop riches, ils ne consommaient plus que des soupes. Oublié un temps, ce plat revient en force. Et c’est tant mieux ! N’hésitez pas à en abuser en cette période. Riches en vitamines et en minéraux, elles participent à l’hydratation de votre organisme et sont faciles à digérer.

La solution du jeûne :

Mettre son organisme au repos ne signifie pas qu’il faut s’affamer. Vous devez veiller à assurer un apport énergétique suffisant. Le jeûne ne met pas le foie au repos, bien au contraire, il doit palier au manque d’énergie habituellement apportée par les aliments. C’est donc une mauvaise idée.

En résumé notre alimentation devra faire le plein de fibres (fruits et légumes crus, céréales complètes), faire l’impasse sur les graisses saturées (viandes,  fromages) et le sucre raffiné. Privilégiez aussi les cuissons à l’eau ou en papillote.

Je vous souhaite une très bonne et heureuse année !